Pourquoi ce modèle ?

Richard Barrett a créé le modèle des sept niveaux de conscience pour apporter une meilleure définition et une meilleure compréhension des motivations humaines. Le modèle est basé sur la pyramide des besoins d’Abraham Maslow. « J’ai toujours considéré comme une évidence que les recherches et les idées de Maslow étaient en avance sur leur temps. Abraham Maslow est mort en 1970 à 62 ans, bien avant la naissance du mouvement de la conscience. J’ai réalisé qu’avec des changements mineurs, sa pyramide des besoins pouvait être transposée en structure de la conscience. En 1996, je me suis attelé à ces changements en transformant la pyramide des besoins en modèle de conscience. »

Rendre tangible l’intangible…

La puissance du modèle de Richard Barrett réside d’abord dans le fait qu’il développe le dernier étage du modèle de Maslow, en nous proposant notamment de considérer l’accomplissement de soi non comme une fin, mais comme une aventure commençant par la transformation personnelle avec pour objectif final celui de se mettre au service du monde…
Ensuite, dans le fait que ce modèle est autant applicable aux individus qu’aux organisations…
En troisième lieu, en associant pour chaque niveau de développement ou de conscience différentes valeurs (ou comportements) qui permettent de cartographier nos motivations de développement et celles de nos organisations. C’est donc un modèle basé sur les valeurs.
Enfin, en proposant de comparer nos valeurs individuelles, celles de la culture actuelle de l’organisation dans laquelle nous travaillons et celles de la culture que nous désirons vivre au quotidien dans cette organisation. Cela nous permet d’identifier ce qui est aligné et ce qui ne l’est pas, ce qui donne un sens à notre mission et ce qui dissone…
L’alignement des valeurs des salaries avec celles de l’organisation devient alors un levier puissant d’engagement et de motivation de l’ensemble des collaborateurs.

Pourquoi ce modèle est éclairant et important pour animer & engager un collectif ?

Pour répondre à cette question, le plus simple est de reprendre le résumé de l’avant-propos de Richard Barrett dans son livre L’organisation inspirée par les valeurs :

1. Il existe quatre principales raisons pour lesquelles les personnes accordent plus d’attention aux valeurs : l’épanouissement de la démocratie, l’évolution de la conscience humaine, le besoin de développer la résilience et la bienveillance et le besoin de mieux appréhender la complexité.

2. Grâce à l’augmentation de la prospérité globale, des millions de personnes dans le monde ont pu satisfaire leurs besoins fondamentaux et deviennent maintenant conscients de leurs besoins de niveau supérieur. Ils cherchent à vivre dans des pays et à travailler dans des entreprises qui adoptent des principes démocratiques : des valeurs telles que la liberté (autonomie), l’égalité, la responsabilité, l’honnêteté, l’ouverture et la transparence.

3. Au vingt-et-unième siècle, la course au profit sera remplacée par la course aux valeurs.

4. Nous avons besoin d’un nouveau paradigme du leadership, un changement du « Je » au « Nous »; du « qu’est-ce que j’y gagne » à « qu’est-ce qui est le mieux pour le bien commun » ; et de « être le meilleur dans le monde » à « être le meilleur pour le monde ».

5. Le monde de l’entreprise est devenu une filiale à part entière de la société civile, et la société civile est une filiale à part entière de l’environnement (de la planète Terre). Si nous perdons notre environnement et nos écosystèmes, notre société périra. Si nous perdons notre société, nous perdons notre économie, et nos activités périront également.